Efficacité de l’alimentation pauvre en FODMAP sur les symptômes digestifs liés à l’endométriose

L’endométriose est une maladie chronique, généralement récidivante qui touche 1 femme sur 10, en âge de procréer.

endométriose

endométriose

L’endomètre est la muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus. À la fin du cycle menstruel, s’il n’y a pas eu fécondation, une partie de l’endomètre (qui se renouvelle constamment) est évacuée avec les menstruations.

L’endométriose se caractérise par la formation de cet endomètre en dehors de l’utérus. Le plus souvent il se développe: sur les ovaires; sur les trompes de Fallope; sur les ligaments soutenant l’utérus; sur la surface extérieure de l’utérus.

Les symptômes les plus souvent associés sont des douleurs gynécologiques, des problèmes de fertilité et des symptômes digestifs (douleurs abdominales, problèmes de transit, ballonnements, gaz).

Une étude neo-zélandaise (Judith S. Moore et al, 2015) portant sur 160 femmes a démontré que l’alimentation pauvre en FODMAP réduit les symptômes digestifs chez 75% des personnes souffrant d’endométriose.

Résultats de l’enquête

Je suis heureuse de vous présenter la nouvelle configuration de mon blog anti-maux de ventre. Je profite de cette occasion pour vous faire part des principaux résultats de l’enquête menée auprès de vous en début d’année.

Blog antimauxdeventre relooké

Blog antimauxdeventre relooké

Tout d’abord je tiens à remercier les 224 personnes qui ont participé à l’enquête. Grâce à vos réponses, je peux améliorer mon blog (j’espère que vous aimez son nouveau look 😉 ) et mes consultations.

A retenir de l’enquête:

  • Je suis très fière de pouvoir lire que 97% des patients sont satisfaits de la qualité des consultations diététiques eues ensemble en cabinet, par téléphone ou par skype.
  • Les douleurs abdominales et les ballonnements sont les symptômes que vous gênent le plus.
  • 73% des personnes ayant suivi l’alimentation pauvre en FODMAP ont ressenti leurs symptômes digestifs diminués nettement. Ce chiffre correspond d’ailleurs bien aux résultats obtenus dans les différentes études internationales sur le sujet.
  • De plus en plus de mutuelles incluent un remboursement des consultations diététiques dans leur contrat. Voici quelques exemples que vous avez cités :

ADEVI, ADREA, AGF Santé, ALPIS, APICIL, AREVA, APRIL Assurance, ASIA Santé, AUDIENCE, AXA, CoASIA Santé, COVEA Risk, Complémentaire Santé CREDIT AGRICOLE, CREDIT MUTUEL, EOVI, FAMILY SANTE, GMF, GENERALI, GROUPAMA, HENNER, MAAF, MACFS, MEDERIC, MERCE, MMA, MNT, MSA, MUTUELLE GENERALE, MUTUELLE DES ETUDIANTS, MUTUELLE PRO BTP, MUTUELLE SANTE VIE, MUTUELLE SANTE PLUS, MUTUELLE DE GENDARMERIE, MUTUELLE NATIONALE MILITAIRE, MNH, MUTUELLE DE LA POSTE, MUTUELLE DE LA RATP, MUTUELLE VAUBAN, MYRIAD MAJOR, PACIFICA, PREVANOR, RADIANCE, RATP SNCF, RELEYA, REMPART Toulouse, SMEREP, SWISS LIFE, UNION, ZENITH, ect…

A très bientôt

NB: n’hésitez pas à continuer à me faire part de vos remarques et suggestions.

Témoignage de Patricia 52 ans

Voici le témoignage de Patricia:

« Après  une colite aiguë intervenue en 2012, je n’ai connu que diarrhées, douleurs abdominales et flatulences. Aucun traitement n’a pu venir à bout de ces maux difficiles à maîtriser et très gênants  au quotidien.

J’en arrivais à ne pas manger pour pouvoir participer à une réunion afin de ne pas avoir mal et ne pas être obligée de m’éclipser. J’ai  essayé d’éviter certains  aliments croyant qu’ils pouvaient être responsables de mes désagréments.  Puis n’ayant  trouvé aucune solution auprès de mon gastroentérologue, j’ai  décidé d’écarter les produits laitiers de mon alimentation et  les diarrhées  se sont arrêtées. Les selles abondantes ont perduré mais c’était déjà un grand pas.

Sur internet, j’ai découvert que nous étions nombreux à souffrir des mêmes maux jusqu’à ce que je lise l’article de « ça m’intéresse » sur l’hypersensibilité alimentaire.

J’ai été de suite attirée par le régime pauvre en FODMAP et je l’ai mis en place avec les renseignements trouvés sur internet.  Ce n’était pas parfait mais je sentais que je touchais au but.

Je me suis décidée à contacter Julie Delorme. Lors de ma première consultation par skype, Julie a corrigé mes erreurs et mes troubles ont disparu peu à peu.

Je suis actuellement en phase d’élargissement de mon alimentation et tout va pour le mieux.

J’ai souffert inutilement pendant une année avec l’angoisse de ne pas savoir comment ma santé allait évoluer,  comment  je pourrais  gérer une vie professionnelle et sociale,  si je pouvais faire des projets. Un grand merci Julie ! »

Comment passer une bonne rentrée sans la boule au ventre

Les vacances sont finies. Aujourd’hui c’est la rentrée ! Vous – ou votre enfant – êtes stressé(e)!

cartable rentrée sans stress

A petite dose, le stress peut avoir un coté positif en nous permettant de nous dépasser.

Mais, à forte dose, le stress peut nous empoisonner la vie et surtout aggraver les symptômes digestifs. On peut ainsi rentrer dans un cercle vicieux : « j’ai peur d’avoir mal au ventre » donc « je stresse » ce qui aggrave les symptômes digestifs et ainsi de suite.

Pour apprendre à maîtriser votre stress, il existe différentes méthodes de relaxation comme le yoga, la sophrologie, le taï-chi, la méditation… Vous pouvez également évacuer votre stress en pratiquant un sport (marche, course à pied, natation, danse…) ou vous évader par d’autres moyens (peinture, poterie, musique…).

En parallèle, l’alimentation pauvre en FODMAPs peut vous aider (ou votre enfant dès l’âge de 3 ans) à diminuer la fréquence et l’intensité de vos symptômes digestifs. Du coup, vous vous sentez mieux préparer à affronter les évènements stressants de la vie, donc vous stressez moins et donc vous avez moins de symptômes.

BONNE RENTREE