Témoignage de Jean-Christophe, 40 ans

« Apres une maladie intestinale à l’étranger, j’ai commencé à ressentir des douleurs quotidiennes au niveau du ventre accompagnées de ballonnements, diarrhées.

Deux passages aux urgences avec tout ce qui va avec (Echographie, Radio, analyse du sang et des selles) cependant  pour les médecins : le stress voir un petit trouble passager mais rien de plus.

Je me posai de plus en plus de questions car ces douleurs et désagréments ne s’arrentaient jamais Visite sur les forums et je découvre le Syndrome du côlon irritable et surtout du régime FODMAP.

Je contacte Julie Delorme pour un rendez-vous et en parallèle je rencontre un Gastro-entérologue qui me confirme de procéder au régime FODMAP.

Apres le premier Rdv avec Julie, j’entame ce régime résultat les douleurs et désagréments commencent à disparaître assez rapidement.

Depuis que j’ai commencé environ deux mois et après un ciblage des aliments perturbateur, je revis, je peux enfin profiter de chaque moment et apprécier de manger sans me poser de questions.

En plus étant sportif, j’ai aussi eu des conseils sur l’alimentation FODMAP pendant avant, pendant et après le sport.

Je remercie beaucoup Julie pour ces conseils et son écoute. »

Résultats de l’enquête

Je suis heureuse de vous présenter la nouvelle configuration de mon blog anti-maux de ventre. Je profite de cette occasion pour vous faire part des principaux résultats de l’enquête menée auprès de vous en début d’année.

Blog antimauxdeventre relooké

Blog antimauxdeventre relooké

Tout d’abord je tiens à remercier les 224 personnes qui ont participé à l’enquête. Grâce à vos réponses, je peux améliorer mon blog (j’espère que vous aimez son nouveau look 😉 ) et mes consultations.

A retenir de l’enquête:

  • Je suis très fière de pouvoir lire que 97% des patients sont satisfaits de la qualité des consultations diététiques eues ensemble en cabinet, par téléphone ou par skype.
  • Les douleurs abdominales et les ballonnements sont les symptômes que vous gênent le plus.
  • 73% des personnes ayant suivi l’alimentation pauvre en FODMAP ont ressenti leurs symptômes digestifs diminués nettement. Ce chiffre correspond d’ailleurs bien aux résultats obtenus dans les différentes études internationales sur le sujet.
  • De plus en plus de mutuelles incluent un remboursement des consultations diététiques dans leur contrat. Voici quelques exemples que vous avez cités :

ADEVI, ADREA, AGF Santé, ALPIS, APICIL, AREVA, APRIL Assurance, ASIA Santé, AUDIENCE, AXA, CoASIA Santé, COVEA Risk, Complémentaire Santé CREDIT AGRICOLE, CREDIT MUTUEL, EOVI, FAMILY SANTE, GMF, GENERALI, GROUPAMA, HENNER, MAAF, MACFS, MEDERIC, MERCE, MMA, MNT, MSA, MUTUELLE GENERALE, MUTUELLE DES ETUDIANTS, MUTUELLE PRO BTP, MUTUELLE SANTE VIE, MUTUELLE SANTE PLUS, MUTUELLE DE GENDARMERIE, MUTUELLE NATIONALE MILITAIRE, MNH, MUTUELLE DE LA POSTE, MUTUELLE DE LA RATP, MUTUELLE VAUBAN, MYRIAD MAJOR, PACIFICA, PREVANOR, RADIANCE, RATP SNCF, RELEYA, REMPART Toulouse, SMEREP, SWISS LIFE, UNION, ZENITH, ect…

A très bientôt

NB: n’hésitez pas à continuer à me faire part de vos remarques et suggestions.

Lutter contre les idées reçues sur les troubles fonctionnels intestinaux et l’alimentation

Voici le résumé de l’intervention du Professeur gastro-entérologue Philippe Ducrotté du CHU de Rouen aux journée d’études de l’AFDN du 7, 8 et 9 juin 2012 de Saint-Malo:

« Le Pr. Philippe Ducrotté, hépato-gastroentérologue au CHU de Rouen, s’intéresse au syndrome de l’intestin irritable (SII). […] L’inconfort abdominal survenant généralement après des prises alimentaires, les patients sont en fortes attentes de conseils diététiques visant à soulager les douleurs. Alors que jusqu’à présent les conseils diététiques habituels étaient d’enrichir la ration en fibres et de ne pas exclure d’aliments, le Pr. Philippe Ducrotté souligne l’importance de faire évoluer ces conseils et de lutter contre les idées reçues. En effet, les essais cliniques révèlent que le bénéfice de l’enrichissement en fibres reste relatif et essentiellement chez les patients associant SII et constipation. Les symptômes de ballonnements peuvent même être accentués dans le cas de la consommation de fibres insolubles chez certains patients.

Par ailleurs, certains travaux ont montré qu’un régime d’exclusion pouvait parfois atténuer les symptômes.Une malabsorption de certains hydrates de carbone lentement absorbables et fortement fermentescibles comme les FODMAPs (fructose, fructane, polyols, fructo-oligosaccharides mais aussi lactose) ou une hypersensibilité au gluten sont parfois observées ; une perméabilité intestinale accrue favorisant des réactions d’intolérance pourrait en être responsable. De même, une réduction des lipides chez certains patients semble diminuer les ballonnements. Par ailleurs, les travaux sur la consommation de probiotiques semblent encourageants même s’ils doivent être approfondis afin d’identifier les souches et les conditions d’utilisation favorables. »

Source: extrait de la newsletter du 13/09/12 de l’AFDN (Association Française des Diététiciens Nutritionnistes)