Partir en vacances avec le syndrome de l’intestin irritable

Bonjour,

Les vacances avec le syndrome de l'intestin irritable

Ah c’est l’été et vous êtes ou allez être en vacances. Il est possible de concilier syndrome de l’intestin irritable et vacances, même si ça requiert un peu plus de préparations. Cela peut être également un excellent moment pour essayer de nouvelles méthodes pour diminuer vos symptômes 😉

Voici 10 conseils pour partir en vacances :

  1. Rappelez-vous que le stress est un facteur aggravant pour beaucoup de colopathes donc, logiquement en vacances vous serez moins stressé(e) et vous aurez donc probablement moins de symptômes
  2. Profitez en pour faire un peu plus de sport. En effet, la marche, la natation ou la course par exemple sont des moyens prouvés pour faciliter le transit
  3. Profitez en pour dormir plus. En effet, quand nous dormons notre système digestif « recharge ses batteries ». L’humeur de nos intestins peut donc dépendre de la qualité et de la durée du sommeil, surtout chez ceux qui souffrent du SII. Vos intestins apprécieront certainement une bonne nuit de sommeil ou une sieste dans la journée!
  4. Profitez de cette période pour essayer de manger des aliments que vous aimez mais que vous avez éliminés de peur d’avoir des symptômes. Il se peut que vous découvriez que vous tolérez finalement bien certains aliments exclus. Ainsi, vous pourrez ainsi réélargir peut être votre alimentation.
  5. Prévoyez une trousse de secours avec  : un paquet de mouchoirs, du gel désinfectant et de quoi vous changez au cas où vous ayez un besoin urgent ou un « accident » de toilettes, des médicaments adaptés à vos symptômes (antispasmodique, anti-diarrhéique, laxatif) à prendre à la demande – voir les conseils de votre médecin ou pharmacien
  6. Télécharger l’application TOILET FINDER pour savoir où se trouvent les toilettes les plus proches quand vous vous promenez
  7. Si vous suivez un régime pauvre en FODMAP : Prévoyez un encas (ex: biscuits ou biscottes pauvres en FODMAP, amandes, noix, babybel, bananes…) pour toujours avoir de quoi manger à portée de mains si vous avez faim
  8. Prenez les rennes et organisez les sorties que vous appréhendez le moins et les restaurants qui proposent des plats compatibles à votre régime
  9. Pour ceux qui ont des symptômes assez importants, ne culpabilisez pas et tentez d’accepter avec bienveillance que vous ayez cette maladie : Vous ne demanderiez pas à une personne handicapée physiquement de courir un marathon, alors acceptez aussi que vous ne puissiez pas tout faire ou tout manger comme avant et prenez conscience que vous êtes bien plus que des intestins sur pattes !
  10. Prenez soin de vous et faites vous plaisir!

Bonnes vacances

Un commentaire

  1. jai un colon iritable.-a chaque foix que je prend des intibiotique ca me fait tres malle.au cote gauche de colon .je vouler savoir ec ce que ca peut perforer mon colon

    Reply
    • Bonjour,

      Les antibiotiques peuvent perturber le microbiote (flore intestinale) ce qui peut engendrer des symptômes mais cela ne va pas vous perforer les intestins. Pour limiter les dégats, vous pouvez prendre de l’ultralevure. Dans tous les cas, je vous conseille d’en parler avec votre médecin.

      Savoureusement,

      JD

      Reply
    • Bonjour,

      Les antibiotiques peuvent perturber le microbiote et donc déclencher des symptômes. Vous limiterez les dégâts en prenant de l’ultralevure. Dans tous les cas, parlez-en à votre médecin.
      Savoureusement,
      JD

      Reply

Laisser un commentaire.