Green smoothie vegan et pauvre en FODMAP

Les green smoothies sont à la mode. Ces boissons végétaliennes sont des concentrés de vitamines, minéraux et fibres et, si on choisit les ingrédients et les quantités, ils sont très digestes! Ils peuvent être une excellente idée pour une collation équilibrée.

Voici un exemple de green smoothie complet, vegan et pauvre en FODMAP :

Ingrédients pour une personne:

  • 1 banane
  • 150ml de l’ait d’amande
  • 1 poignée de feuilles vertes (80g d’épinards, ou de feuilles de blette, de chou-kale )
  • 1 càc de graines de chia
  • 1 càc de purée de cacahuète nature
Green smoothie pauvre en FODMAP

Green smoothie pauvre en FODMAP

Commencez par mixer au blender les feuilles vertes avec le lait d’amande, puis rajoutez les autres ingrédients et mixez à nouveau.

C’est surprenant mais bon, c’est rassasiant et digeste. Que demander de plus?

Un super-aliment pauvre en FODMAP à tester : le kale

Connaissez-vous le kale?

C’est un chou formé de longues feuilles frisées vertes ou violettes.

Chou kale

Chou kale

Les américains en raffolent. On commence à le trouver plus facilement en France. Personnellement, je suis tombée dessus à 2 reprises en une semaine. Il fallait donc que je le goûte et que je vous en parle.

Il est qualifié de super-aliment car il est nutritionnellement très intéressant car il est très riche en vitamines (C, bêtacarotènes…), minéraux (calcium, fer…) et fibres. Il est en plus, pauvre en FODMAP.

Son goût est assez neutre. Vous pouvez donc l’utiliser dans pas mal de recettes.

Comment se consomme-t-il?

Dans tous les cas, il est préférable de retirer la côte principale.

Vous pouvez le manger cru, en salade, émincé finement avec une vinaigrette, des pignons de pin et de la fêta.

Chips de chou kale

Chips de chou kale

Vous pouvez faire également des chips de kale. Dans ce cas, faites préchauffer votre four à 180°C. Coupez les feuilles en morceaux. Mettez les dans un saladier. Versez un filet d’huile d’olive et du sel. Mélangez puis répartissez les feuilles sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Enfournez 15 min.

 

Vous pouvez aussi l’utiliser comme ingrédient « vert » de vos green-smoothies (ce qui fera l’objet d’un prochain article).

 

Comment allez-vous ?

On vous a – et vous avez – certainement posé la question plusieurs fois aujourd’hui. En fait, l’expression complète est « Comment allez-vous à la selle? » et elle date du temps de Louis XIV.

Pour répondre correctement à cette question, on peut se demander alors ce qu’est un transit parfait. Beaucoup pensent que c’est aller à la selle une fois par jour. Pas forcément. Disons qu’un transit normal c’est ni avoir la diarrhée, ni être constipé.

Or, la diarrhée est médicalement définie par des émissions quotidiennes trop fréquentes de selles trop abondantes (poids supérieur à 300 g/j), liquides ou très molles (consistance 6 ou 7 sur l’échelle de Bristol ci-jointe). En pratique, on parle de diarrhée lorsqu’il y a au moins 3 selles très molles à liquides par jour.

La constipation est, quant à elle, définie médicalement comme l’émission de selles dures (consistances 1 et 2 sur l’échelle de Bristol ci-jointe), de faible volume (moins de 50 g par jour) et moins de selles hebdomadaires. En pratique, elle peut aussi correspondre à une insatisfaction lors de la défécation, induite soit par la sensation d’évacuation incomplète, soit par la  difficulté pour exonérer, soit par les deux.

Echelle de Bristol

Echelle de Bristol 

En conclusion, vous pourrez répondre que vous allez bien si vos selles ont la consistance 3, 4 ou 5 la majorité du temps, si vous y allez moins de 3 fois par jour et plus de 3 fois par semaine, et, surtout, si vous n’avez d’inconfort ou de douleurs associés.

A l’inverse, si votre transit est perturbé (sans cause organique), il existe une multitudes de méthodes médicamenteuses, alimentaires ou autres pouvant vous aider à réguler votre transit.

 

Enfin du chocolat (au vrai) lait sans lactose!

Les amateurs et amatrices de chocolat au lait mais intolérants au lactose et « suiveurs » d’alimentation pauvre en FODMAP vont être ravis.

Allergo® a sorti du chocolat au lait (de vache) sans lactose. Il existe une version nature et une version aux noisettes.

chocolat au lait sans lactose Allergochocolat au lait sans lactose et noisettes Allergo

Vous les trouverez en supermarché au rayon sans gluten.

Côté diététique : si vous mangez du chocolat par faim et non par gourmandise uniquement, il ne vous fera pas grossir 😉

Et si vous preniez soin de vous et de votre ventre en 2016!

Je vous souhaite une excellente année 2016!

Que votre ventre dégonfle, que votre transit se régule, que vous puissiez retrouver le plaisir de sortir sans vous soucier de savoir où sont les toilettes, que vous puissiez trouver le plaisir de manger le plus varié possible sans vous inquiéter de savoir comment ça va passer !

Fini les maux de ventre : comment ne plus avoir mal au ventre...
Happy new year and happy gut (heureuse nouvelle année et joyeux intestins)!

Quand on a des problèmes digestifs, on déteste ses « boyaux », on culpabilise (ou les autres nous culpabilisent) en nous disant que c’est de notre faute (trop de stress, mauvais choix alimentaire….). Tout cela peut avoir un impact sur notre travail, nos relations amoureuses ou amicales, notre vie de famille. On aimerait être qu’un esprit, supprimer ce corps qui nous en fait baver quotidiennement.

Comme vous le savez, j’ai souffert pendant plus de 15 ans des mêmes symptômes digestifs que vous. J’ai réussi à diminuer mes symptômes de 95% notamment grâce à des changements dans mon alimentation. Alors si vous souffrez, gardez espoir… Peut être que vous aussi, vous allez sortir de ce tunnel infernal!

Pour cela, rien de mieux que de prendre le taureau par les cornes. Des solutions existent que ce soit au niveau des traitements médicamenteux, de l’alimentation, de la gestion du stress… Le seul moyen de connaitre la combinaison qui vous convient, c’est d’essayer. Des professionnels sérieux et qualifiés peuvent vous aider (médecins, diététiciens-nutritionnistes, hypnothérapeutes, ostéopathes…).

En tout cas, gardez en tête que toutes ces démarches doivent être faites dans le respect de vous même, et, par amour pour vous-même.

De mon côté, je vais continuer à vous informer sur mon blog sur les actus santé, à vous donner des idées de recettes ou d’aliments digestes ainsi que pleins d’autres surprises digestes et savoureuses. Je vous invite donc à rester connecté(e) 😉

A très bientôt

Bûche de Noël chocolat et oranges confites pauvre en FODMAP


A la veille de Nöel, veuillez trouver ci-dessous une recette délicieuse de bûche pauvre en FODMAP et sans gluten.

Je vous souhaite de passer de savoureuses et digestes fêtes de fin d’année.

Restez connecté(e) car je vous réserve pleins de surprises pour 2016 😉

Julie DELORME

Bûche chocolat oranges confites pauvre en FODMAP

Ingrédients:

Pour la génoise:

  • 3 oeufs
  • 100g de sucre
  • 50g de Maïzena
  • 20g de poudre d’amande
  • 30g de farine de riz

Pour la garniture:

  • 100g de chocolat noir
  • 50g de beurre
  • 25g d’écorces d’oranges confites

Pour la décoration:

  • 50 g de chocolat noir
  • 4 à 6 c. à s. de lait allégé en lactose ou lait de riz
  • Décorations diverses spéciales bûches

Préparez la génoise:

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).

Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine, la maïzena et la poudre d’amande. Montez les blancs en neige dans un saladier. Rajoutez délicatement les blancs d’œufs montés en neige à la pâte.
Versez cette pâte sur une plaque à four habillée d’un papier cuisson. Etalez avec une spatule de manière à avoir un rectangle de 1cm d’épaisseur environ.

Enfournez 8 min. Pendant ce temps, humidifiez un torchon propre et préparez une seconde plaque de cuisson. Quand le gateau est cuit, sortez le du four et couvrez le du torchon humide. Recouvrez le de l’autre plaque et retournez le tout. Soulevez la première plaque, retirez le papier cuisson. Roulez le gâteau sur lui-même dans le torchon sans trop appuyer.

Laissez le refroidir.

Pendant ce temps, préparez la garniture :

Coupez en petits morceaux les écorces d’oranges confites.

Mettez le chocolat en morceaux et le beurre dans une casserole à feu doux. Dès que le chocolat commence à fondre, éteignez le feu et remuez.  Puis rajoutez les morceaux d’oranges confites en mélangeant soigneusement.
Attendez une dizaine de minutes pour que le chocolat ne soit pas trop liquide. Déroulez délicatement la génoise. Versez le chocolat dessus en l’étalant à l’aide d’une spatule sur la partie centrale (laissez bien les bords nus pour évitez que cela ne déborde au moment de rouler la pâte).
Une fois le chocolat étalé, roulez la génoise en la détachant délicatement du torchon.
Pour garantir que votre gateau reste bien enroulé le temps que le chocolat durcisse, entourez le d’un papier cuisson et placez-le au réfrigérateur au moins 2 heures.

Préparez le nappage :
Dans une petite casserole, faites fondre le chocolat avec le lait sur feu très doux. Rajoutez si nécessaire du lait afin d’obtenir un nappage facile à travailler. Puis laissez votre imagination vous guider pour décorez votre bûche.

 

 

 

Oeufs au lait pauvre en FODMAP

Vous suivez le régime pauvre en FODMAP et vous vous demandez ce que vous pouvez manger en dessert ?

Voici une idée délicieusement simple qui personnellement me rappelle mon enfance : des oeufs au lait.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 3 oeufs
  • 60g de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 500ml de lait allégé en lactose ou de lait d’amande
Oeufs au lait pauvre en FODMAP

Oeufs au lait pauvre en FODMAP

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Fendre la gousse de vanille sur la longueur. Gratter les graines avec un couteau.

Verser le lait dans une casserole. Y rajouter les graines et la gousse de vanille fendue. Faire chauffer jusqu’à ébullition puis laisser reposer

Dans un saladier, mélanger les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter le lait bouillant (sans la gousse de vanille) et bien mélanger.

Verser la préparation dans 4 ramequins (ou dans un plat unique allant au four).

Placer les ramequins dans un plat rempli d’eau  – au bain marie – et les mettre au four à 180°C  pendant environ 30 minutes.

Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur pendant 2h.

Servir frais.

 

 

 

Est-ce que le Pentasa est efficace sur le syndrome de l’intestin irritable à tendance diarrhéique?

Les résultats d’une étude anglaise de qualité – faite avec 136 volontaires pendant 3 mois et versus Placebo –  sur le médicament Pentasa et le Syndrome de l’intestin Irritable à tendance Diarrhéique (SII-D) ont été publiés récemment.

Ceux qui souffrent de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin connaissent certainement ce médicament. C’est un anti-inflammatoire intestinal très souvent prescrit pour traiter la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

Cette étude se justifiait car il existe beaucoup de points en commun entre les MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques des Intestins) et le SII. Ces 2 affections présentent un déséquilibre de la flore intestinale et des symptômes en communs (dont trés souvent la diarrhée… d’où le fait que cette étude ait porté sur le SII-D et non celui à tendance constipation).

Cependant ces 2 affections sont bien distinctes. Les MICI sont caractérisées par un état inflammatoire important (élévation notable des marqueurs de l’inflammation) alors que, dans le SII, on parle de micro-inflammations. Avoir une MICI augmente certains risquent de développer des maladies graves directes comme un cancer, ce qui n’est pas le cas pour le SII.

Enfin, ces affections peuvent être associées car il n’est pas rare qu’une personne atteinte de MICI souffre également du SII.

Bref, tout ça pour dire que, contrairement à ce qu’on aurait pu croire, le Pentasa n’a pas eu les résultats escomptés sur les symptômes de douleurs et transit des personnes souffrant du SII à tendance diarrhéique.

 

 

Dépistage de l’intolérance au gluten à faire à la maison

Si vous vous posez la question de savoir si vous êtes intolérant(e) au gluten, il est fortement conseillé d’aller consulter votre médecin afin qu’il vous prescrive un dosage sanguin en anti-corps antitransglutaminase IgA et total IgA puis si nécessaire un fibroscopie avec biopsie.

Malheureusement, dans certains cas, les médecins refusent de faire faire le dépistage sanguin de la maladie coeliaque  (Ce qui est bien dommage puisque seulement 20 à 30% des cas sont diagnostiqués!). Dans ce cas, soit vous pouvez changer de médecin, soit vous pouvez faire une sorte de pré-dépistage à l’intolérance au gluten à la maison.

Les avantages : c’est rapide, très pratique. ça ressemble à un test de grossesse à faire avec une goutte de sang et non d’urine!

Les inconvénients :

  • ce n’est pas fiable à 100% mais vous pouvez vous fiez à 98% à un résultat négatif et à 60% à un résultat positif. Cela signifie notamment que si le test est positif, il est fortement conseillé d’aller faire vérifier le diagnostic par un médecin d’où mon terme de « pré-dépistage ». (cf Etude des tests de dépistage intolérance au gluten maison)
  • ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale, cependant le prix reste correct en coûtant environ 20€.

Exemple de marques : glutentest et Biocard

Résultat test Gluten check

Résultat test Gluten check

 

ATTENTION : dans tous les cas, ne commencez jamais un régime sans gluten sans avoir été dépisté pour la maladie coeliaque. Suivre une alimentation sans gluten fausse les résultats des examens de dépistage de l’intolérance au gluten.

Votre régime sera très différent si vous devez juste limiter le blé pour améliorer votre confort digestif ou si vous devez suivre un régime strict sans gluten à vie pour votre santé !

Témoignage de Jean-Christophe, 40 ans

« Apres une maladie intestinale à l’étranger, j’ai commencé à ressentir des douleurs quotidiennes au niveau du ventre accompagnées de ballonnements, diarrhées.

Deux passages aux urgences avec tout ce qui va avec (Echographie, Radio, analyse du sang et des selles) cependant  pour les médecins : le stress voir un petit trouble passager mais rien de plus.

Je me posai de plus en plus de questions car ces douleurs et désagréments ne s’arrentaient jamais Visite sur les forums et je découvre le Syndrome du côlon irritable et surtout du régime FODMAP.

Je contacte Julie Delorme pour un rendez-vous et en parallèle je rencontre un Gastro-entérologue qui me confirme de procéder au régime FODMAP.

Apres le premier Rdv avec Julie, j’entame ce régime résultat les douleurs et désagréments commencent à disparaître assez rapidement.

Depuis que j’ai commencé environ deux mois et après un ciblage des aliments perturbateur, je revis, je peux enfin profiter de chaque moment et apprécier de manger sans me poser de questions.

En plus étant sportif, j’ai aussi eu des conseils sur l’alimentation FODMAP pendant avant, pendant et après le sport.

Je remercie beaucoup Julie pour ces conseils et son écoute. »